De quoi s'agit-il ?

C'est un projet de mise en service d'un tram-train entre Saint-Cyr l'Ecole et Achères-Ville en réutilisant une grande partie de l’ancienne ligne de Grande-Ceinture.

La phase 1 de ce projet, liaison St Cyr l’Ecole jusqu’à Saint-Germain-en-Laye Grande Ceinture, et « virgule » de St Germain Grande Ceinture vers le RER A en passant par le stade et en longeant la route des Loges, a été déclarée d’utilité publique à l’issue de l’enquête tenue en juin juillet 2013.

Notre association a demandé que les compensations forestières soient attenantes au massif des forêts de Saint-Germain ou de Marly. Cependant, le Maître d’Ouvrage, le STIF, offre en compensation une parcelle située à proximité de la forêt de Rambouillet. Le M.O. avait proposé des terrains non boisés accolés à la forêt de saint-Germain, ils ont été refusés par l’ONF et la DRIAF, bénéficiaires fonciers de ces compensations. En fait deux logiques s’opposent, celle de l’ONF et de sa tutelle qui raisonnent en propriétaires fonciers et veulent donc des parcelles boisées de valeur, où qu’elles soient, et celle de notre Association qui défend le massif forestier péri-urbain, pour laquelle une compensation à 50 km de Paris n’est pas satisfaisante. Compte tenu du Code de l’Environnement actuel, cette compensation est légale, mais illogique pour un massif péri-urbain. Notre association devrait donc agir pour que la Loi (code de l’expropriation, code de l’environnement, code forestier) soit modifiée en ce qui concerne les modalités de compensation des défrichements de massifs péri-urbains.